En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Lormaison Historique

Lormaison Historique

Historique

L’ancien château fortifié de Lormaison fut complètement rasé au XVIème siècle (1591).

Une industrie textile, en déclin dans la région, se maintient à Lormaison jusqu’au début du XXème siècle, qui comptait également plusieurs artisans tabletiers.

Eglise Sainte Marguerite:

lormaisoneglise.94.jpg

Ancienne chapelle du château datant des XVème, XVIème et XVIIIème siècles.

A l’intérieur, une toile de l’école française du XVIème : « l’Annonciation ».

La nef date de la Renaissance, les contreforts portent les niches.

Le clocher court a été refait en 1797.

Une dalle funéraire en pierre du début du XVIIème est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1912.

Château datant du XIXè siècle. est l'actuelle Mairie.

lormaisonmairie-1.106.jpg

Le Blason:

Blason_lormaison.svg.png

Fais ce que tu dois.

Il traduit trois périodes historiques importantes de la commune au cours des siècles passés à savoir:

  • en pointe: la période gallo-romaine ou le village nommé lupidomus (le dôme aux loups) était une clairière située sur une butte très boisée à proximité d'une voie romaine, l'une des liaisons que César emprunta surement d'Osny/Pontoise (95) pour livrer bataille aux Bellovaques (habitants de Beauvais) ;cette voie romaine appelée aujourd'hui "Chemin de la Reine Blanche".

  • en chef : la période de 1915/1917, grandes grèves des boutonniers de Méru (à cette époque capitale du travail de la nacre: éventails, dominos, bijoux, boutons, etc...) et des villages environnants dont LORMAISON. Le maire de l'époque, M. Troisœufs (représenté sur le blason par trois coquilles de nacre sur couleur sang), fait réprimer par la force les contestataires se rendant à Méru au meeting organisé par Jean-Baptiste Platel et Marie-la-Rouge 

  • la commune est située aux environs du trajet emprunté par les templiers(Gisors/Chambly) pour escorter et protéger les pèlerins partants pour Saint-Jacques de Compostelle. Les deux châteaux sont symbolisés par les châteaux de Castille pour rappeler que les espagnols étaient présents en Flandre et apportaient leur soutien aux évêques de Beauvais. Le château de Lormaison fut rasé en 1569 par La Noue au service d'Henri IV ; les ligueurs du duc de Guise étant réunis en ses murs (le château fut incendié et démoli jusqu'à la dernière pierre), l'autre château, devenu la mairie, est l'ancienne demeure d'un négociant en cotonnades des années 1800.

Ce blason a été réalisé et déposé par Mr DUGENDRE Guy (Maire 1983/2001) et accepté par la maintenance héraldique de France "au registre de picardie" (brevet délivré le 16 Avril 1988).